Sauver ses chaussures en cuir après une soirée !

Un peu désespéré, un fidèle lecteur m’a demandé un jour d’écrire un article sur « comment ne pas foutre en l’air ses chaussures après chaque soirée », dont acte ! Effectivement ses belles chaussures avaient piteuse mine.

Mon pote Leonardo quand il bousille encore une fois ses chaussures au Macumba !
Mon pote Leonardo quand il bousille encore une fois ses chaussures au Macumba !

On a tous fait cette amère expérience : on chausse ses plus beaux souliers, on sort en club et le lendemain lesdits souliers nous paraissent prêts à partir à la poubelle. Ça fait mal, on se dit qu’il va falloir en racheter, qu’on fera désormais attention (ce qu’on ne fait jamais)… Dans cet article, on ne va pas vous expliquer comment sauver votre paire de Stan Smith préférée ( car il n’y a rien à sauver, au mieux vous pouvez les décrotter avec une brosse) mais des paires de chaussures en cuir de bonne facture, car on ne peut se permettre d’en racheter 100 par an. Une belle paire de chaussures est un investissement conséquent et financier, auquel il peut parfois arriver de petits accidents : une usure prématurée due à une activité de dancing effrénée ou des tâches d’alcool. Mais ne vous inquiétez pas un soulier de bonne qualité résistera toujours.

Mais oui elles sont encore utilisables !!

Bref, Voyons comment sauver vos chaussures en 3 actes !

monsieur-bleu

Le petit conseil de Monsieur Bleu :

Si vous ne voulez vraiment pas entretenir vos chaussures, prévoyez une paire sobre mais polyvalente, plus ou moins réservée à vos soirées et qui ne coûte pas un SMIC, à laquelle vous ne prêtez pas grande attention, ça vous fera moins mal au cœur !

1 – Brossez vos chaussures :

C’est un réflexe que vous devez avoir, soirée ou pas, sobre ou pas. Au moment d’enlever vos chaussures, prenez une brosse adaptée et décrassez les. Ce simple geste qui ne dure même pas une minute (c’est dire combien c’est fastidieux…) vous permet de garder vos chaussures en bonne état. Même à 6h de matin alors que vous ne rêvez que de votre lit, pensez à passer ce coup de brosse. Vous pourrez vous féliciter le lendemain. D’ailleurs, n’enlevez pas vos souliers n’importe comment, pas de lancer de souliers depuis votre lit. Défaites bien les lacets et ne les retirez pas avec vos pieds : vous savez en appuyant sur le talon d’une chaussure avec le bout de l’autre, car ça les abîme vraiment.

Si elle sont vraiment sales, prenez un chiffon doux légèrement humide (on a dit légèrement, donc pas trempé !) et enlevez la crasse. Pour les daims, nubucks et autre cuir suèdes, brossez les avec une brosse, si possible en crêpe.

Décrottoir Saphir pour débarrasser vos souliers de toute leur crasse. N’hésitez pas à frotter franchement
Brosse crèpe pour les daims et cuirs suédés.

 

2 – Enfilez des embauchoirs dans les chaussures :

À force de déhanchés et autres acrobaties sur la piste vous déformez vos chaussures : c’est un fait, mais pas une fatalité. Il est important de conserver la forme initiale de vos souliers, et l’embauchoir est le meilleur accessoire pour ce faire. En plus de limiter l’apparition des plis d’aisance – vous savez toutes ces marques disgracieuses de pliure sur l’empeigne – et d’empêcher le bout de la chaussure de rebiquer, un embauchoir en bois absorbera l’humidité contenue dans vos chaussures, humidité qui attaque le cuir et le déforme. Bref, quand on possède une belle paire en cuir, il est nécessaire de posséder un paire d’embauchoirs en bois. Rien que les embaucher les fera durer bien plus longtemps !

Embauchoirs Bexley en cèdre, pas trop chers et efficaces.
Embauchoirs Bexley en cèdre, pas trop chers et efficaces.

3 – Nettoyez et entretenez le cuir :

Des chaussures avant et après cirage par monsieurchaussure.com

Cirer ses chaussures, ça tout le monde croit savoir le faire, mais « tout le monde » le fait généralement mal, étalant des tartines de cirage sur ses chaussures !

Avec la météo (surtout la pluie), l’usure, les soirées, les souliers souffrent et le cuir a besoin d’être soigné. C’est très simple. D’abord, il ne faut pas qu’il s’assèche, donc ne le mettez jamais près d’une source de chaleur. Si vos souliers sont mouillés bourrez les de papier journal.

Enlevez les lacets, et dépoussiérez vigoureusement vos souliers, ce qui permettra d’enlever les couches de cirage et de saleté qui se sont accumulées sur le cuir. Ensuite, prenez une chamoisine (ou un chiffon très doux, ça marche aussi) et appliquez par mouvements circulaires du lait nettoyant sur l’ensemble de la chaussure (talon et bords de la semelle compris) pour mettre la matière à nu et la débarrasser de sa dernière crasse. De temps à autre appliquez avant un cirage du lait nourrissant pour revigorer le cuir.

Du lait nettoyant Famaco pour des cuirs de qualité. Disponible chez MonsieurChaussure
Du lait nettoyant Famaco pour des cuirs de qualité. Disponible chez MonsieurChaussure

 

Une fois prêtes à cirer, avec une chamoisine propre ou une petite brosse prévue à cet effet, appliquez la pâte ; n’en mettez pas des plaques, juste ce qu’il faut. Insistez bien tout de même sur les plis d’aisance et la pointe de la chaussure souvent plus marqués que le reste. Ensuite, une fois sèches, faites reluire vos chaussures avec une brosse, le cuir paraîtra neuf.

Pâte de cirage Saphir, un produit sûr et un ami pour vos chaussures. À prendre dans le coloris du cuir de vos souliers bien sûr.
Pâte de cirage Saphir, un produit sûr et un ami pour vos chaussures. À prendre dans le coloris du cuir de vos souliers bien sûr.

 

 

Une petite vidéo pour vous montrer comment bien entretenir vos chaussures et  leur redonner une nouvelle jeunesse !

Si vous faites tout ça, vous venez alors de sauver vos chaussures !

monsieur-bleu

Un autre conseil de Monsieur Bleu (c’est gratuit!) :

Si vous venez d’acheter des chaussures de qualité à semelle en cuir, faites poser un patin et un fer dessous, ça allongera considérablement leur durée de vie. Et n’hésitez pas à passer chez le cordonnier pour remplacer le bonbout du talon quand il est usé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *