Comment associer les couleurs 1/2

Non Monsieur Bleu ne porte pas que du bleu

« Des goûts et des couleurs on ne discute pas ».

Justement discutons-en, car de mauvaises associations de couleurs, en plus de ruiner votre look, sont une injure au bon goût mon cher monsieur ! À moins de vouloir ressembler à Elmer (mais si vous savez, l’éléphant multicolore de votre jeunesse…). Marier les couleurs est un art qui obéit comme toujours à des règles qui ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Qui n’a pas déjà essayé de copier, sans succès, une combinaison de couleur pourtant parfaite chez un autre. Vous ne pouvez vous contenter d’imiter purement et simplement le style d’autrui, quand bien même autrui serait Ryan Gosling.

L'élégance décontracté de Ryan Gosling
L’élégance décontracté de Ryan Gosling

Gérer les contrastes avant les couleurs :

Prendre en compte son physique

Parfois il faut faire avec les moyens du bord, et à moins d’être un fan de Michael Jackson, vous devrez composer selon votre physique et votre physionomie. La combinaison colorimétrique (ça fait scientifique d’un coup là!) de votre tenue doit proposer le même niveau de contraste qu’entre votre teint de peau et vos cheveux :

  • Soit le contraste est prononcé : vos cheveux sont foncés et votre peau claire
  • Soit le contraste est modéré : cas des hommes noirs ou des hommes blancs et blonds clair

Si vous ne respectez pas cette règle alors votre visage risque d’être « effacé » par rapport au reste de la tenue qui lui attirera l’oeil.

 

monsieur-bleu

Le petit plus de Monsieur Bleu : il ne s’agit pas tant de prendre des couleurs contrastées que des tons contrastés (plus clair ou plus sombre), exemple : Si vous prenez un pull jaune et un pantalon bleu ciel, le contraste entre les couleurs sera évident, mais le contraste de ton sera faible car on reste sur deux couleurs claires.

 

Que vous soyez noir, blanc, jaune (et leurs nuances), la règle de l’analogie entre le contraste chromatique des vêtements et celui peau/cheveux s’applique :

Si vous êtes black alors votre contraste peau/cheveux est sûrement faible, évitez alors les tenues aux contrastes de couleur trop prononcés. Privilégiez les couleurs sombres, ou alors même les couleurs primaires vives.

Si vous êtes asiatique, en fonction de l’intensité de votre contraste peau/cheveux (si les cheveux sont noirs de jais, la peau peut être ultra-claire comme hâlée-brune), reproduisez le dans votre tenue.

Si vous êtes chauve pas d’inquiétude ! Vous pouvez toujours vous référer à votre teint de peau, à la couleurs de vos sourcils, de votre barbe ou de vos yeux.

N’hésitez pas non plus à faire des rappels de couleurs pour souligner certains détails de votre physique. Si vous possédez par exemple une paire d’yeux bleus, mettez les en valeur avec une chemise ou encore une cravate ciel. Si vous avez le teint blême, évitez les couleurs sombres, mais tentez des teintes rosées/rouges pour vos accessoires de mode et ainsi faire ressortir de la couleur sur votre visage.

derby-double-boucle-style-italien
Monsieur Bleu met aussi des pantalons jaunes

Porter du sombre et du clair, dans quel sens ?

Une première règle dispose que les couches de vêtement inférieures sont plus claires que les couches supérieures, en respectant bien sûr le peau/cheveux. Cette disposition simple permet en fait d’attirer le regard sur la ligne centrale de votre corps et donc sur votre visage.

D’où, une seconde règle selon laquelle le bas de votre pantalon doit être plus sombre que le haut ; cette règle est cependant plus aléatoire, notamment en été (en gros si vous n’en avez pas l’envie, on ne vous en voudra pas). Aussi, une chemise blanche sera toujours un bon joker, car cette couleur intrinsèquement lumineuse portera le regard d’autrui vers le haut du corps et donc sur votre visage.

La suite de l’article à venir jeudi prochain.

Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *