… au style italien (2/2)

Quand on parle d’élégance masculine, deux pays nous viennent immédiatement en tête, l’Angleterre et l’Italie. Ces deux territoires ont l’un et l’autre une vision de l’élégance presque opposée.
Avant de commencer ce deuxième article de la série, une précision s’impose face à la non évocation de la France. Paris est bel et bien la capitale de la mode, c’est indéniable, cependant il difficile de définir un le style français (d’une grande complexité car fortement ouvert aux influences extérieures) comme on pourrait définir le style anglais ou italien.

Le style italien

1401093267
Crédits : sodandy.com

 

Si on compare les Italiens aux Anglais en matière d’élégance, on peut dire qu’ils sont en quelque sorte les petits rebelles de la classe (petit jeu de mot, vous l’avez ?!). Nos amis transalpins adoptent une mise beaucoup plus décontractée que celle de nos voisins d’Outre-Manche. Les italiens cherchent à se forger leur propre style, une véritable identité vestimentaire. De fait, si les jeunes italiens s’habillent parfois aussi mal, c’est une manière de faire leurs propres expériences…même si elles sont laides. Cette recherche personnelle de distinction est vite iconoclaste. Même s’ils connaissent les règles, les Italiens ne les respectent pas comme les Britanniques, quitte à faire beaucoup de fautes de mauvais goût dans un premier temps.

streetsnaps-pitti-uomo-87-part-2-1
Quand on parle d’exubérance, on ne vise pas que les jeunes … (crédits : Hypebeast)

Le style italien se caractérise donc par ses expérimentations. Il suffit d’aller au Pitti Uomo (salon du vêtement masculin à Florence, deux fois l’an) pour voir l’audace vestimentaire dont sont capables les italiens et ceux qui les imitent. Ils font preuve pour la plupart d’une certaine nonchalance maîtrisée, la sprezzatura.

ridotte-pitti-uomo-88-4824-990x660-700x466
Au Pitti Uomo, LE rendez-vous des hommes élégants.

Le costume italien

Décontractée, la veste italienne est fluide et souple ; elle épouse la silhouette sans la structurer. On parle souvent de veste déstructurée à l’image de l’épaule napolitaine, sans padding, qui suit les courbes naturelles. Il s’agit de porter une tenue confortable et élégante à la fois. Ces vestes, plus courtes, ne sont pas très ajustées (moins que les anglaises) et laissent alors une vraie liberté de mouvement, pour faire le kéké sur une vespa. Les cols de chemise italiens ont une ouverture large et soulignent le besoin de ne pas se sentir étriqué dans sa tenue.

vittorio-gassman-the-red-list
Élégant pour un “kéké” !

Quant au pantalon, il est souvent fuselé (ou cigarette), court (en haut de la cheville) et dépareillé. Le spezzato est l’art italien d’associer avec goût une veste et un pantalon dépareillés. En été, il est donc courant de voir des hommes porter un pantalon blanc avec une veste plus colorée.

tumblr_nqe77hamid1r5jwlho2_1280-700x466
Des couleurs et des tenues dépareillées, pas de doute on est bien en Italie.

On reconnaît également les italiens aux couleurs qu’ils adoptent. Souvent très colorées, leurs tenues ne se conforment généralement pas à la sobriété britannique.

Vous l’aurez donc compris, le style italien est un style exubérant sans être loufoque, qui fait la part belle à la créativité, aux expériences et aux accessoires, dont les bracelets en quantité.

index

Bien sûr, les deux modèles anglais et italien décrits ne sont que des idéaux. Les deux styles se sont mélangés et chacun emprunte aux deux styles ce qui lui plaît et fait aussi selon sa morphologie. Ces deux styles ont leurs avantages, leurs inconvénients et leurs adeptes, faites alors selon votre goût. Soyons français !

Arrivederci !

Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *