Comment bien porter son écharpe ?

comment bien porter une écharpe

Maîtriser l’accessoire

Pour affronter le froid et le vent, l’écharpe est bien sûr l’accessoire fonctionnel par excellence, celui qui permet (en principe) d’éviter les éternels maux de gorge de l’hiver. Mais outre son utilité, elle permet aussi à l’homme moderne d’accessoiriser une tenue d’extérieure en y apportant une touche finale très personnelle. Mais attention, à la façon d’une cravate, l’écharpe doit savoir se fondre dans une allure pour simplement l’équilibrer par un supplément d’âme. Mais, une fois votre manteau fermé, on ne verra qu’elle, il faut donc bien la choisir.

Porter l'écharpe comme la cravate
Porter l’écharpe comme la cravate

De même qu’on évite les cravates cheap en synthétique, on évite les écharpes en polaire ou autre matière non naturelle. Ce n’est pas parce qu’il fait froid qu’on peut tout se permettre ; quitte à mourir de froid, autant le faire dans la dignité.

Mmmmh l'écharpe moche tout en synthétique, qu'on ne portera pas !
Mmmmh l’écharpe moche tout en synthétique, qu’on ne portera pas !

Exit aussi les excès d’excentricité, l’harmonie est de mise. Car on ne le répétera jamais assez : le porté naturel est le véritable art des gentlemen. À bannir les arcs-en-ciel ou motifs psychédéliques autour du cou. Maintenant, voyons comment la choisir.

Une écharpe c’est pour tenir chaud : la matière

Pour une écharpe, il faut des matières chaudes, donc de la laine et ses variantes ou de la soie (encore mieux, mais encore plus cher!). N’acceptez pas de synthétique dans votre écharpe, il vous fera suer. Cet accessoire doit vous donner chaud, pas vous transformer en sauna ambulant. Avec de la laine, vous avez le choix : tricotée, avec ses grosses mailles, ou tissée et donc plus fine, plus élégante et souvent plus polyvalente. Faites selon votre goût, du moment que l’écharpe est confortable, qu’elle ne vous gratte pas. De plus, la laine résiste bien à l’humidité et donc aux petites pluies.

Les mélanges de laine sont une bonne option, notamment avec du cachemire qui rendra l’écharpe toute douce, vous ne pourrez dès lors plus vous en passer.

La soie a l’avantage de réguler la température, que ce soit en hiver…ou en été. Sa fluidité et sa noblesse lui procurent une élégance sans égal.

Un mélange de laine et de soie, le meilleur des deux mondes pour cette écharpe Ullys
Un mélange de laine et de soie, le meilleur des deux mondes pour cette écharpe Ullys

Une écharpe est un accessoire, pas une couverture : la longueur

Quelle longueur pour une écharpe ? Une question simple à laquelle nous n’avons pas de réponse arrêtée. Néanmoins, ne la choisissez pas trop courte, elle doit vous protéger et vous tenir chaud, mais pas trop longue non plus, elle ne doit pas faire office de plaid.

Écharpe ou couverture? Les motifs n'arrangent rien. Photo : Guillaume Cadot
Écharpe ou couverture? Les motifs n’arrangent rien. Photo : Guillaume Cadot <Les grands ducs>

La mode des jeunes est de porter une écharpe féminine, si possible celle de sa moitié…mais ils sont jeunes, ils ne savent pas ce qu’ils font ! Une écharpe, doit être grande et large pour bien vous couvrir et pour pouvoir s’affirmer comme un accessoire de style, sans vous noyer dedans, vous saisissez ? Une bonne taille permet de faire des nœuds un peu élaborés.

Couleurs et motifs

S’il existe un nombre illimité de motifs et de variations de couleurs pour les écharpes, un seul mot d’ordre, la cohérence et la sobriété (bon, ça fait deux!). La cohérence, parce que l’écharpe doit accompagner le reste de votre tenue et ne doit pas détonner. Pour bien faire choisissez la sobre, si possible dans une couleur unie et simple : bleu ciel ou marine, vert sapin, beige/camel, bordeaux, gris…laissez le noir qui est déprimant et le rouge à Christophe Barbier.

Christophe Barbier et son écharpe rouge. Plus voyant comme écahrpe tu meurs !
Christophe Barbier et son écharpe rouge. Plus voyant comme écharpe tu meurs !

Avec un manteau unicolore, l’écharpe est parfois le seul moyen d’apporter un peu de nuance et de couleur, ne la prenez pas trop foncée.

Si vous tenez aux motifs (vraiment?), veillez à ce qu’ils soient discrets, au risque sinon que votre écharpe vous lasse vite.

Écharpe Loro Piana en baby cahsmere. Avec ça on pourrait presque sortir tout nu. Par contre comptez pas loin de 1000 euros...
Écharpe Loro Piana en baby cahsmere. Avec ça on pourrait presque sortir tout nu. Par contre comptez pas loin de 1000 euros…

Par contre, faites vous davantage plaisir sur les motifs avec un foulard, plus appropriés pour les petites fraîcheurs que pour les grands froids.

Un beau foulard qui donne du style à la tenue !
Un beau foulard qui donne du style à la tenue !

Porter son écharpe de façon simple mais stylée

L’homme moderne ne s’embarrasse pas de frivolité. Comme souvent dans le style masculin simpler is better. Le port de votre écharpe doit apparaître comme une évidence. On oublie donc les nœuds trop compliqués. On mise sur l’apparente spontanéité avec des nœuds simples qui restent les plus efficace, surtout pour protéger votre gorge. Laissez un peu d’espace entre votre gorge et votre écharpe, d’une part pour respirer (c’est important ça!, le style ‘pendaison’ n’est toujours pas à la mode non…) et d’autre part pour que la sudation n’attaque pas la matière.

 

En cliquant sur le lien vous trouverez des infographies pour mieux nouer votre écharpe. Les conseils de Monsieur Bleu : 

  • En cliquant sur le lien vous trouverez des infographies pour mieux nouer votre écharpe.
  • N’hésitez pas à troquer votre écharpe quotidienne pour une belle enroulée lors d’occasions plus formelles.

 

Sortez couvert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *